La grande soeur de Pucerons et Coccinelle n'a pas de blog mais elle a quand même voulu s'amuser à chercher la moindre trace de rouge dans sa maison. Et bien bravo ma belle, c'est une opération fort bien menée. Un lustre à pampille (the first one), un tapis royal, une déesse (la console pas la femme !) un petit hercule qui sert de cale porte, un livre pas vraiment romantique (Dalloz ) mais vite compensé par ce petit coussin enlassant et cette étiquette de porte signée Soledad Bravi.

Desktop